novembre

décembre 2022

janvier
LUN.
MAR.
MER.
JEU.
VEN.
SAM.
DIM.
28
29
30
1
2
3
4
Events for 1st décembre
Aucun événement
Events for 2nd décembre
Events for 3rd décembre
Aucun événement
Events for 4th décembre
5
6
7
8
9
10
11
Events for 5th décembre
Aucun événement
Events for 6th décembre
Aucun événement
Events for 7th décembre
Aucun événement
Events for 8th décembre
Aucun événement
Events for 9th décembre
Aucun événement
Events for 10th décembre
Aucun événement
Events for 11th décembre
Aucun événement
12
13
14
15
16
17
18
Events for 12th décembre
Aucun événement
Events for 13th décembre
Aucun événement
Events for 14th décembre
Aucun événement
Events for 15th décembre
Aucun événement
Events for 16th décembre
Aucun événement
Events for 17th décembre
Events for 18th décembre
Aucun événement
19
20
21
22
23
24
25
Events for 19th décembre
Aucun événement
Events for 20th décembre
Aucun événement
Events for 21st décembre
Events for 22nd décembre
Aucun événement
Events for 23rd décembre
Aucun événement
Events for 24th décembre
Aucun événement
Events for 25th décembre
Aucun événement
26
27
28
29
30
31
1
Events for 26th décembre
Aucun événement
Events for 27th décembre
Aucun événement
Events for 28th décembre
Aucun événement
Events for 29th décembre
Aucun événement
Events for 30th décembre
Events for 31st décembre
Aucun événement

Date

16 Fév 2022
Expired!

Heure

20 h 00 min

FILM DOCUMENTAIRE : LE DERNIER DES LAITIERS

LE DERNIER DES LAITIERS

de Mathurin Peschet / France / 2020 / 52 min / 20H00 / PRIX LIBRE

Le dernier des laitiers c’est un peu Le dernier des Mohicans, l’histoire de l’extinction d’une espèce : le paysan. À sa manière désormais bien rodée, Mathurin Peschet entre dans le monde des producteurs de lait avec une question : Restera-t-il un seul laitier dans le Finistère en 2050 ? Cette interrogation, naïve en apparence, lui permet d’enquêter sur les différents modèles économiques en cours dans le monde sans pitié de la mondialisation. Il en va dans le lait de vache comme dans l’agriculture en général, avec des producteurs pris entre le marteau de la dette à rembourser et l’enclume du cours de la matière première. Il y a toujours de nouvelles générations de matériel supposé alléger la charge du fermier et une banque disposée à leur prêter ce qu’il faut pour se moderniser. Vient ensuite l’obligation d’augmenter le cheptel pour courir après un impossible équilibre financier. Un système implacable qui entraîne chaque année son lot de réformés, bons pour la casse.