avril

mai 2022

juin
LUN.
MAR.
MER.
JEU.
VEN.
SAM.
DIM.
25
26
27
28
29
30
1
Events for 27th avril
Events for 29th avril
Events for 1st mai
Aucun événement
2
3
4
5
6
7
8
Events for 2nd mai
Aucun événement
Events for 3rd mai
Aucun événement
Events for 4th mai
Events for 5th mai
Aucun événement
Events for 6th mai
Events for 7th mai
Aucun événement
Events for 8th mai
9
10
11
12
13
14
15
Events for 9th mai
Aucun événement
Events for 10th mai
Aucun événement
Events for 11th mai
Events for 12th mai
Aucun événement
Events for 13th mai
Aucun événement
Events for 14th mai
Aucun événement
Events for 15th mai
16
17
18
19
20
21
22
Events for 16th mai
Aucun événement
Events for 17th mai
Aucun événement
Events for 18th mai
Aucun événement
Events for 19th mai
Aucun événement
Events for 20th mai
Events for 21st mai
Events for 22nd mai
Aucun événement
23
24
25
26
27
28
29
Events for 23rd mai
Aucun événement
Events for 24th mai
Aucun événement
Events for 25th mai
Aucun événement
Events for 26th mai
Aucun événement
Events for 27th mai
Events for 28th mai
Aucun événement
Events for 29th mai
Aucun événement
30
31
1
2
3
4
5
Events for 30th mai
Aucun événement
Events for 31st mai
Aucun événement
Events for 1st juin
Events for 3rd juin

Date

01 Juin 2022

Heure

19 h 00 min

DELGADO JONES

PRIX LIBRE

Après des débuts lofi sur cassettes en partie égarées au fil des déménagements et une première vie discographique sous le nom de Poor Boy, Jacques Creignou se lance en 2014 dans l’aventure Delgado Jones, déclinée dans des compositions ambitieuses, oniriques et pleines d’une urgence contagieuse, sur quatre albums marqués autant par les arabesques psychédéliques du San Francisco sixties que par le rock fiévreux du Manchester 80’s .

Son nouvel album, « Tales of Wanderland », sorti en octobre 2021, est un livre de contes, entre le Donovan de Sutras, le Syd Barrett de Madcap Laughs, le Skip Spence de Oar et l’Alice de Lewis Caroll. L’inspiration est biographique, sincère et sans filtre, accompagnée par le violon somptueux de Mirabelle Gilis. Et comme il n’y pas de hasard, c’est avec John Trap (batterie, mixage) qu’il signe le son de ce disque de haut vol.